Giuseppe VERDI - Maestro di Musiqua -

Giuseppe VERDI

 

  Giuseppe VERDI est né le 10 Octobre 1813 à Roncole, commune de Busseto dans le département français « Le Taro » (Région de Parme – Italie, cf. explications en bas de page).

 Son père est aubergiste-épicier et sa mère est fileuse.
 
 1813 est une année de prédilection pour l’Opéra car deux grands maîtres sont nés : Giuseppe VERDI en Italie et Richard WAGNER en Allemagne.
 
 L’organiste, également instituteur du village, enseigne à Giuseppe le solfège.

A 10 ans, Giuseppe prend la place de l’organiste à l’orgue de l’église.

Antonio BAREZZI, riche marchand de liqueur, fournisseur de l’épicerie familiale, grand amateur de musique et directeur du « Filarmonici » de Busseto, le remarque et devient son mécène. Giuseppe fréquente alors l’école de musique à Busseto.

A 16 ans, Giuseppe enseigne déjà la musique, dirige des répétitions, donne des récitals comme pianiste et compose des œuvres.

A 19 ans, Giuseppe continue d’étudier la musique à Milan et cela pendant 3 ans.

En 1836, à 23 ans, Giuseppe devient le « maestro di musiqua » de la commune de Busseto et il épouse la fille de son mécène.

En 1839, VERDI présente son premier opéra « Oberto, Comte de Bonifacio » à la Scala de Milan avec un grand succès et il obtient plusieurs contrats pour d’autres opéras.

En 1840-41, sa femme et ses 2 enfants décèdent et son opéra comique « Un Giono di Regno » est un désastre.

........

(Source : YouTube)
En 1842, il présente l’opéra « Nabuchodonosor » dit « Nabucco » et c’est un triomphe.
........
En 1843, « I Lonbardi » est également un triomphe.
A partir de ce moment, il monte ses opéras en Italie et à l’étranger en parcourant toute l’Europe. VERDI connaît alors la gloire.
1844 : Ernani - I Due Foscari
1845 : Giovanna d’Arco - Alzira
1846 : Attila
1847 : Macbeth (Pergola à Florence) - I Masnadieri - Jerusalem
1848 : Il Corsaro
1849 : La Battaglia di Legnano - Luisa Miller
1850 : Stiffelio
1851 : Rigoletto (Fenice à Venise)
........

(Source : YouTube)
1853 : Il Trovatore / Le Trouvère (Apollo à Rome) - La Traviata (Fenice à Venise)
........
1855 : I Vespri Siciliani / Les Vêpres Siciliennes
1857 : Simon Boccanegra (Scala à Milan) - Aroldo
1859 : Un Ballo in Maschera / Un Bal Masqué (Apollo à Rome)
1862 : La Forza del Destino / La Force du Destin (Saint-Pétersbourg) - Cantate
1867 : Don Carlos (Opéra de Paris)
1869 : Don Carlo
........

(Source : YouTube)
1871 : Aida (Le Caire)
........
1874 : Messa da Requiem
1887 : Otello (Scala à Milan)
1893 : Falstaff (Scala à Milan)
1898 : Quatre Pièces Sacrées

VERDI trouve dans Victor Hugo, Schiller et surtout dans Shakespeare la matière à satisfaire son sens dramatique.

Nombre de ses opéras sont issus de drames historiques mettant en scènes de grandes figures connues comme Jeanne d’Arc, Attila, les rois d’Europe et les nobles.
« Otello » et « Falstaff » représentent l’apogée du drame lyrique et de l’opéra comique italien.

VERDI est épris de liberté pour lui-même et pour les autres. La soumission des provinces italiennes à des autorités étrangères lui est insupportable. Ainsi, dans son œuvre, les thèmes de liberté individuelle et nationale, du rejet de la tyrannie politique et religieuse lui sont chers et font de VERDI le héros mythique de l’unification italienne en 1860.

Dans sa 88ème année, la mort le surprend à Milan le 27 Janvier 1901.

...........................................................

Depuis 1975, la Résidence du 19 avenue de Choisy à Paris 13ème porte le nom de cet illustre compositeur.

Elle est constituée de 31 étages, d’un Entresol, d’un RDC et de 5 sous-sols.

Elle est haute de 95 mètres.

...........................................................

Un Peu d’Histoire pour les Curieux…

Les Départements Français ont été créés pendant la Révolution et sous l’Empire.

Le décret du 11 novembre 1789 divise la France en 83 départements. 13 départements ont des noms de montagnes, 4 des noms de situation géographique et 60 des noms de rivières.

Le 14 septembre 1791, le Comtat-Venessin (Avignon) est réuni à la France et rattaché au département des Bouches-du-Rhône, puis séparé pour former le département du Vaucluse le 25 Juin 1793. Le département du Rhône-et-Loire est scindé en deux : le Rhône et la Loire.

La Savoie devient le département du Mont-Blanc (Chambéry), alors que le Comté de Nice se transforme en département des Alpes-Maritimes.

Après la paix signée avec la Hollande, apparaissent quatre départements : Roer (Aix la Chapelle), Rhin et Moselle (Coblence), Sarre (Trèves) et Mont-Tonnerre (Mayence).

Après la conquête des Pays-Bas, neufs nouveaux départements sont constitués : la Dyle (Bruxelles), l’Escaut (Gand), la Lys (Bruges), Jemmapes (Tournai), les Forêts (Luxembourg), Sambre et Meuse (Namur), l’Ourthe (Liège), la Meuse-inférieure (Maëstricht) et les Deux Nèthes (Anvers).

Après les campagnes d’Italie, 13 nouveaux départements apparaissent : les Apennins (Chiavari), la Doire (Ivrée), Gênes (Gênes), Marengo (Alexandrie), Montenotte (Savone), le Pô (Turin), le Tanaro, la Sesia (Verceil), la Sura (Coni), le Taro (Parme), l’Arno (Florence), la Méditerranée (Livourne) et l’Ombronne (Sienne).

En 1808, le Tarn-et-Garonne est créé en prenant des cantons des départements voisins : Lot, Haute-Garonne, Gers et Ariège. La France compte alors 115 départements.

Le 17 mai 1809, les États de l’Église donnent les départements du Tibre (Rome) et de Trasimène (Spolète).

Après le traité de Schoenbrunn du 14 octobre 1809 signé entre l’empereur Napoléon 1er et l’empereur d’Autriche François 1er, 14 nouveaux départements sont rattachés à la France : les Bouches de l’Escaut (Middelbourg), les Bouches du Rhin (Bois le Duc), les Bouches de la Meuse (La Haye), les Bouches de l’Yssel (Zwolle), l’Ems-occidental (Groningue), L’Ems-oriental (Aurich), la Frise (Leeuwarden), l’Ems-supérieur (Osnabrück), le Zuydersée (Amsterdam), le Simplon (Sion), les Bouches de l’Elbe (Hambourg), les Bouches de Weser (Brême), l’Yssel-supérieur (Arnheim) et la Lippe (Munster).

En 1811, les deux départements corses sont réunis en un seul.

La France compte alors... 130 départements, mais pour peu de temps...